Le parler maraîchin vendéen du Pays de Riez au Pays de Retz

"Plus de 2000 mots... "annonce-t-on à la quatrième de couverture. Encore un dictionnaire alors ? Comme on n’appréhende pas un dictionnaire comme un roman, un récit,

une autobiographie ou tout livre qui a un début et une fin, j’ai donc feuilleté l’ouvrage, en commençant, tiens, pourquoi pas ?, par les derniers mots : "zirou", "faire zire".

Voilà des mots que je connais bien et que j’emploie encore, pas plus tard que la semaine dernière chez mon dentiste : "Je vous fais mal ?". "Non, ça me fait zire !" Je continue à tourner les pages.
"La vrellaïe" ? Récemment, une vieille amie me parlait de son jardin et s’en plaignait, ajoutant : "La vrellaïe, comment on dit déjà en bon français ?" C’est elle aussi qui continue à ramasser du"chenuçon" pour ses lapins ! Plus loin, je retrouve les "érondes" - qui poussent si bien surtout quand il "guenasse" ! , les" érognes" qui obligent à "défilandrer" régulièrement ; en somme, c’est tout un vocabulaire encore bien vivant qui défile le long de ces pages. Que celui ou celle qui a besoin de traduction aille chercher, c’est par ordre alphabétique, bien sûr.
 Avec quelquefois des surprises, comme le mot "frecheti" que je croyais alsacien (frichti ?) ou le mot "tibi" que j’avais totalement oublié et que je me souviens maintenant avoir entendu employer par mon père quand il cherchait ses ... "boutons de manchette". Et combien de fois ma grand-mère ne m’a-t-elle pas dit quand elle m’apprenait à tricoter et que je me plaignais de ne pas arriver à tenir mes "broches" comme il faut :" Boutique-zou !!!" Voilà bien un livre vivant ! Qui se termine, non par des chansons, mais dans la bonne humeur par de petites anecdotes à la leçon souriante, par exemple "A tote chouse malhur é bon... Conveneuïe que meune histore se termine beune" .

Simone

  Le parler maraîchin. Michel Couton Editions du Petit Pavé Le Poiré sur Vie 2004

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives