La Trousse pinette de l’Education Nationale

 Une recette envoyée par un enseignant qui souhaite garder l'anonymat....

À matin ,en faisant ma tournée dominicale cyclo-patrimoniale du coté de Puymaufrais, dans la vallée du Lay dite du "grand bateau " appartenant au Conseil Général,et très jolie par ailleurs , je suis tombé par hasard sur un prunellier

 Au pied de ce prunellier , une plaque indiquait son nom latin : "prunus spinosa" , puis toute une explication sur sa hauteur , ses feuilles, ses fleurs ,ses fruits et ses épines ( noires et piquantes) . Enfin , il était dit qu’on pouvait en faire une boisson alcoolisée nommée "vin d’épine " dont voici la recette inscrite en bas de la plaque que je cite de mémoire :

Vin d’épine

  • 5 litres de vin de table
  • 1 litre d’eau de vie à 60°
  • 5 à 600 gr de sucre cristallisé
  • 600 gr de jeunes pousses ( feuilles et tiges ) , 15 cm de l’extrémité
  • Laisser macérer 1 semaine en remuant 3 fois par jour.
  • Passer à l’écumoire
  • Laisser reposer plusieurs mois

Signé au bas : " Académie de Vendée, Education Nationale ". Ne serait-ce pas ce qu’on appelle chez nous de la " Trouspinette " ? La boisson de l’éducation nationale ne serait ,sans doute , qu’une ........copie !. Les enseignants boivent-ils de la troussepinette ou bien du vin d’épine à la récré ?

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives