Trousse pinette à base de mûres

J’ai toujours considéré que "l’épine" était la trouspinette traditionnelle. Avec un poil de déformation étymologique on remarquera que ce faisant que l’on "détrousse" le prunellier de ses petites épines (épinettes) donc on fait de la trousse-pinette.

La grande différence avec la plupart des recettes à base de fruits rouges ... c’est que dans l’épine on met les épines et la tige, ce qui fait passer le tanin dans le breuvage... lui donnant un petit goût boisé... Dans ma version à base de mûres de la "trouspinette rouge" je met les mûres en grappes... donc l’extremité de la tige le petites feuilles avec... (c’est aussi une recette pour fainéant) qui nuancent un peu le goût de mûres.

Cela vaut très largement la version commerciale "réserve" de trouspinette disponible en supermarché. Par contre, je ne sais pas à quelle(s) période(s) il vaut mieux faire sa récolte ? (j’avais fait début septembre jusqu’à présent).

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives