Le témoignage de Richard

Voici la reproduction d’un message publié le 25 février 2005 sur notre liste de discussion , par un "exilé" breton..

En 30 ans, on parle de miracle Vendéen sur le plan économique. Les "Vendéepoles", concept départemental de développement économique, se vendent comme des petits pains. En 30ans, la Vendée est connue du monde entier grâce au Vendée Globe, au Puy du Fou et autres actions médiatiques . Au bout de 30 ans, les gens demandent combien il y a de département en Vendée (ce à quoi il faut répondre : le bocage, la cote, la plaine et le marais).
En 30ans, le tourisme a explosé., c’est devenu la 2ème richesse du département.
En 30 ans, les produits du terroir sont connu de tous : même le jambon mogette arrosé du vin de Pissotte.
Donc réussite sur toute la ligne pour le Conseil Général et automatiquement cela suscite des jalousies, des rancoeurs surtout que PdeV est atypique dans le paysage politique français (vous vous rendez compte il a même pris tout ce qui etait culturel à la gauche). Alors on essaye de le démolir.. Comment ? très simple mon cher Watson. : en parlant du passé. PdeV apparteant à l’ancienne noblesse, et vendeen (même d’aption de surcroit).. on attaque plein pot sur sa particule, son titre et bien sûr, les guerres de Vendée en mettant en doute son" républicanisme " et en essayant de faire passer pour ringards ces vendéens qui, parait il, ne veulent pas évoluer et vivent dans un système féodal.
Eh bien , je vous dis, même en tant que Breton, c’est faux.. On essaye de casser l’image de la Vendée car le système Villiers réussi sans les passages obligés des grands appareils politiques du style UMP, PS, Vert et autres donnant dans le politiquement correct et où les députés, sénateurs et autre font allégeance au pouvoir.
Mais les Vendéens, peut être justement a cause des souffrances des année noires d’il y a deux siècles, ont suffisamment de ressource, de volonté, d’esprit d’initiative et il faut le reconnaître de solidarité en entre eux (le monde associatif est fort en Vendée) pour aller de l’avant sans pour cela nier le passé, sans pour cela refaire l’histoire dans le sens que certains voudraient.Devoir de mémoire , oui, mais surtout devoir de Vérité. Les Vendéens se servent de leur histoire pour aller de l’avant, pour regarder, l’avenir. J’aimerai qu’il y ait des PdeV dans tous les départements, la France serait certainement en meilleurs état..

Amitiés d’un breton exilé en Vendée depuis 25 ans...

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives