Alain Duhamel : vendée blanche et bleue

Jje parcours le dernier livre d’Alain Duhamel qui présente les candidats de 2007. Il croit bon dans son portrait de P.de Villiers de présenter la Vendée et là, ça se gâte.


Selon notre journaliste national, il y a deux Vendée, l’une bleue, républicaine, laique et européenne et l’autre, blanche, monarchiste, catholique et anti-européenne. A-t-il seulement pris la peine de consulter les résultats du dernier référundum ? La sociologie de la Vendée est-elle aussi simple ? P.Perret est un chanteur sans prétention mais Duhamel n’incarne-t-il pas l’intelligensia parisienne ? Sa méconnaissance de la Vendée est sidérante.

Ce message a été suivi d’un commentaire de Matthieu Grimpret

"Assez d’accord. il n’y a pas de Vendée blanche, monarchiste et anti-européenne, même s’il existe bel et bien une Vendée catholique (mais sur ce point aussi, il y aurait bcp de nuances et distinctions à faire). en revanche il y a une Vendée globalement chrétienne-démocrate (d’où : l’Europe + un certain légalisme républicain, sans adhésion à l’idéologie républicaine laïcarde). le rapport de PdV au passé et à la sociologie politiques vendéens sont certainement bien plus compliqués que ce qu’en dit Alain Duhamel. d’où les débats intéressants que sa succession (qui n’est certes pas à l’ordre du jour, Dieu merci !) ne manquera pas de soulever".

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives